Your browser does not support JavaScript!

Hanane El Omari 05 janvier 2018 Paru dans N°407 - à la page 0

La formation de biofilms sur les surfaces des canalisations d’eau potable constitue un risque important pour le consommateur. Nous avons réussi, à l’aide d’une nouvelle formule intégrant des huiles naturelles du Maroc, à élaborer des tubes dotés de propriétés mécaniques satisfaisantes. Un test d’adhésion a été conduit, les obser...

Ivan Boljanic de VEOLIA EAU 05 janvier 2018 Paru dans N°407 - à la page 0

Depuis plusieurs années, un des trois forages alimentant en eau potable la commune de Senlis (Oise) contient du trichloroéthylène (TCE) et du tétrachloroéthylène (PCE). La dilution des eaux de ce forage avec les eaux des deux autres forages a permis de produire, jusqu’à présent, une eau répondant aux exigences de qualité des eaux destin...

Christophe Bouchet de EDITIONS JOHANET 04 janvier 2018 Paru dans N°407 - à la page 79

Certaines techniques alternatives ou complémentaires aux solutions traditionnelles reposant sur le gravitaire, permettent de répondre à de nouveaux besoins et de nouvelles exigences que les procédés gravitaires et autonomes ne peuvent pas entièrement satisfaire. Chaque technologie a sa place, ses points forts, ses points faibles et toutes bé...


Jacques-Olivier BARUCH de TECHNOSCOPE 04 janvier 2018 Paru dans N°407 - à la page 65

Tartre, corrosion… Ces problématiques préoccupent les collectivités, les bailleurs sociaux et les industriels soucieux d’optimiser leurs coûts et de maîtriser leurs budgets maintenance. Car ces problèmes qui affectent les circuits de refroidissement, canalisations, serpentins, ballons d’eau chaude, circuits de chauffage, échangeurs… ...

Patrick Philipon de TECHNOSCOPE 04 janvier 2018 Paru dans N°407 - à la page 53

L’analyse des eaux récréatives - piscines, spas, centres de thalassothérapie… - repose sur des principes de mesure stables, dont certains sont même prescrits par la réglementation. Les fabricants peaufinent donc l’ergonomie, la simplicité d’utilisation la fiabilité de ces appareils souvent utilisés en environnement difficile. La m...

Christophe Berthet 03 janvier 2018 Paru dans N°407 - à la page 0

Dans l’environnement actuel, les entreprises s’appliquent continuellement à améliorer la sécurité, la fiabilité, la rentabilité et l’efficacité, tout en s’efforçant de maximiser la performance globale en matière de développement durable. Par exemple, la gestion des eaux usées et l’élimination des boues présentent de multiple...

Françoise Breton de TECHNOSCOPE 03 janvier 2018 Paru dans N°407 - à la page 29

Le marché de la déshydratation des boues résiduelles des usines de production d’eau potable et des stations d’épuration des eaux usées ou industrielles évolue, sous l’impulsion des optimisations régulières des technologies proposées, l’extension de leur domaine d’application, et la diversification des filières de valorisation. A...






« Dans un monde où la demande en eau douce augmente sans cesse, et où les ressources en eau limitées subissent de plus en plus de contraintes du fait de leur surexploitation, de la pollution et des changements climatiques, il est tout simplement ...




30 novembre 2017

Sébastien Langlais est hydrogéologue de formation. Il a tout d'abord exercé son métier d'ingénieur dans le domaine des ressources en eau, pendant près de douze ans, dans un bureau d'études international ; ce qui l'a amené à ...

Les biomarqueurs, définis comme des changements observables et/ou mesurables au niveau moléculaire, biochimique, cellulaire, physiologique ou comportemental, révélant l’exposition présente ou passée d’un individu à au moins une substance c...



Christophe Bouchet de EDITIONS JOHANET 30 novembre 2017 Paru dans N°406 - à la page 61

Être toujours plus simple à utiliser tout en étant plus performant et plus ouvert pour fournir de nouveaux services et s’interconnecter avec des applications connexes à la gestion de l’eau. Et en même temps, durcir les applications pour éviter les failles de sécurité. Les outils de supervision sont confrontés à des paradoxes qui leur ...

Hanne-Lys Meyer de TECHNOSCOPE 30 novembre 2017 Paru dans N°406 - à la page 53

En eaux usées comme en eaux pluviales, en collectif, semi-collectif ou individuel, les postes de relèvement sont des éléments essentiels du réseau. Les équipements préfabriqués, qui profitent à plein des avantages qui leur sont propres, se développent. Ils permettent de réduire les temps de pose, d’augmenter la sécurité tout en dimin...


F. Philipps de VEOLIA EAU 30 novembre 2017 Paru dans N°406 - à la page 37

La Communauté Urbaine d’Arras, chef-lieu du Pas de Calais, est confrontée à des difficultés de protection réglementaire de sa principale ressource en eau souterraine. Suite à l’échec de diversification en approvisionnement sur les territoires voisins de l’Ouest puis de l’Est arrageois dans les années 1990, et à la demande de l’...

Patrick Philipon de TECHNOSCOPE 30 novembre 2017 Paru dans N°406 - à la page 27

Encore parfois considérée comme une “nouvelle technologie” en production d’eau potable, l’ultrafiltration a pourtant une trentaine d’années déjà. C’est aujourd’hui un marché mature, porté par le renouvellement des membranes. Des avancées, encore en cours de développement ou testées sur des unités pionnières, se profilent. ...

Marc-Antoine Martin de ACADEMIE DE L'EAU 30 novembre 2017 Paru dans N°406 - à la page 75

Cet article est ciblé sur les pays en développement bien que nombre d’analyses proposées soient adaptées aux pays développés. Il questionne les définitions et caractéristiques de l’atténuation et surtout de l’adaptation aux changements climatiques concernant la vulnérabilité, la résilience et les relations entre atténuation et d...





Le droit de l’eau concerne l’ensemble des politiques publiques. Or, l’eau est partout devenue un enjeu majeur, en France, en Europe comme dans le monde. Jusqu’à présent, il n’existait qu’une codification partielle de ce droit, dissémin...