Your browser does not support JavaScript!

Situé au cœur de la première région française de production chimique, cet événement rassemblera de nombreux acteurs de l'industrie de la chimie, permettant aux exposants de présenter leur savoir-faire, et aux visiteurs de rencontrer, deux jours durant, les spécialistes de l'industrie chimique.

Eau potable, eaux usées, eaux industrielles…, l’utilisation d’additifs chimiques est omniprésente en traitement de l’eau. Elle contribue par exemple à préserver la ressource en favorisant la réutilisation et le recyclage, à limiter l’introduction de polluants dans les milieux naturels ou encore à rendre compatible des qualités d’eau avec certains usages.

D’où l’intérêt de cet événement qui se déroulera les 20 et 21 septembre prochain à Lyon, berceau de la chimie française et qui rassemblera plus de 300 exposants.

Il permettra de faire le point à l’heure ou l’évolution de la réglementation des produits pour le traitement de l’eau et des modalités de mise en œuvre favorise l’émergence rapide de nouvelles spécialités chimiques et de nouvelles approches de traitement.

Citons par exemple l’utili­sation de dispersants organiques à la place de traitements à base de phosphate, la réduction des métaux lourds dans les pro­grammes de traitement, le développement de l’approche « biocide oxydant » en rem­placement des biocides organiques, ou encore l’essor de l’approche multiple « pro­duit chimique/matériel/automa­tisme », qui permet d’obtenir de meil­leurs résultats en rédui­sant la consommation des spéciali­tés chimiques et de produits formulés.

Renseignements et inscriptions : http://www.chimielyon.com/2017/fr/index.html