Your browser does not support JavaScript!

07 avril 2017 Paru dans N°401 - à la page 6

Les « élus des bassins versants » ont décidé de se regrouper en en créant l’Association Nationale des Elus des Bassins (ANEB). Objectif : fédérer et co-construire l’avenir des bassins en accompagnant la mise en place d’une organisation territoriale favorisant vraiment la gestion de l’eau par bassin versant et en défendant les principes de solidarité entre les territoires.

Réduction de la biodiversité, tensions sur la ressource en eau, amplification des risques d’inondations… face à l’urgence environnementale, les élus ont décidé de se mobiliser en appelant à la mise en place d’une organisation territoriale à la hauteur des enjeux.

Alors que le législateur et les experts s’accordent sur le fait qu’une gestion optimale de l’eau s’assure à l’échelle des bassins versants, les élus estiment que la nouvelle organisation territoriale la fragilise. La loi n’en a confié qu’une partie de manière obligatoire, à des collectivités dont le périmètre n’est pas toujours adapté à celui des enjeux. De plus, elle ne prévoit pas toujours les leviers suffisants pour que cet exercice soit réalisé dans un cadre solidaire et cohérent à l’échelle hydrographique. L’efficacité même du dispositif en est ainsi remise en cause selon l’Association Nationale des Elus des Bassins (ANEB) dont la création répond à deux objectifs.

Le premier consistera à accompagner la mise en place d’une organisation territoriale favorisant vraiment la gestion équilibrée, durable et intégrée de l’eau par bassin versant : clarification des compétences et des responsabilités respectives de tous les acteurs, complémentarité des actions aux échelles administratives et hydrographiques, optimisation des financements et pérennisation des dispositifs d’appui, généralisation des démarches de co-construction….

Le second objectif concerne la défense des principes de solidarité entre les territoires et la prise en compte des besoins des collectivités : mutualisation des expertises et des outils, échanges d’expérience, espaces de discussion….

L’Association a d’ores et déjà élu son premier président, à l’unanimité : il s’agit de Bernard Lenglet, président de l’EPTB de la Somme (Syndicat Mixte d'Aménagement Hydraulique du Bassin Versant de la Somme - AMEVA) et Vice-Président de l’Association Française des Etablissements Publics Territoriaux de Bassin (AFEPTB).