Your browser does not support JavaScript!

Vigicrues Flash est un nouvel outil d’alerte qui génère des avertissements automatiques sur la base d’estimations du niveau de rareté des crues remises à jour toutes les 15 minutes par message vocal, SMS et courriel, à destination des maires et services communaux.

Les inondations peuvent être à l’origine de situations dramatiques, causant d’importants dégâts matériels, voire même des décès.  Sur des petits bassins versants, les crues soudaines causées par des pluies intenses enregistrées en très peu de temps, l’équivalent parfois de plusieurs mois de pluie tombées en quelques heures, ne sont pas les moins menaçantes.

Pour faire face à des situations telles que celle survenue en octobre 2015 sur le littoral des Alpes-Maritimes, l’État vient de lancer Vigicrues Flash, un outil d’alerte aux crues rapides pour les collectivités. Ce système d’avertissement permet de surveiller 13.000 tronçons de cours d'eau du territoire métropolitain soit plus de 30.000 km de cours d'eau répartis sur 10.000 communes.

Venant compléter les dispositifs existants de surveillance et d’avertissement dédiés aux pluies intenses et aux inondations, le dispositif Vigicrues Flash est désormais opérationnel, après 4 mois d’expérimentation auprès de 100 communes test. Vigicrues Flash génère des avertissements automatiques, sur la base d’estimations du niveau de rareté des crues remises à jour toutes les 15 minutes, par message vocal, SMS et courriel, à destination des maires et services communaux.

Expérimentée et déployée en région PACA, Il repose sur la méthode AIGA (Adaptation d'Informations Géographiques pour l'Alerte en crue) initialement développée par Irstea et Météo-France. Cette méthode, adaptée et étendue au niveau national, doit permettre de mieux anticiper les crues rapides sur les bassins versants souvent non équipés en stations de mesure, en raison de leur petite taille. Cet objectif doit être atteint grâce à la prise en compte des informations fournies en temps réel par les radars météorologiques de Météo-France et à leur transformation en débits dans les cours d'eau à l'aide d'un modèle hydrologique développé conjointement par Irstea et le Schapi.

Conçue comme un outil d'aide à la décision en situation de crise, destiné aux décideurs et aux gestionnaires, la méthode AIGA a une particularité : plutôt que de renseigner uniquement sur la valeur du phénomène (pluie, débit), elle affiche la rareté de l’événement en cours. Les informations obtenues en temps réel sur le phénomène sont ainsi croisées avec des informations statistiques sur ce dernier pour afficher la gravité de la crue à venir.

Outre Vigicrues Flash, la méthode AIGA a été intégrée dans d'autres outils destinés aux services opérationnels en charge de la gestion des inondations : le dispositif APIC (Avertissements Pluies Intenses aux Communes), opérationnel depuis 2011 et la plateforme RHYTMME (Risques Hydrométéorologiques en Territoires de Montagne et Méditerranéens) déployée depuis 2016.