Your browser does not support JavaScript!

Le constat est sans appel : si l’on en croit le Forum d’échanges techniques Fluksaqua, nous utilisons, en France, 233 lingettes par seconde, soit 7,3 milliards par an, pour les tâches ménagères, le maquillage ou encore les enfants…

Mais selon le WWF, ces lingettes créent 20 fois plus de déchets que les produits de nettoyage classiques et les jeter dans les toilettes a des conséquences sur la qualité de l'eau et son traitement. En effet, les répercussions sont multiples et les usines de traitement sont soumises à un surplus de manutention et de maintenance à l’arrivée des déchets dû à l’occlusion des canalisations, des dégrilleurs, des groupes de pompage. Ainsi, le contribuable voit sa facture d'eau augmenter et l’impact environnemental sur les eaux propres et usées est important.

L'agglomération d'Orléans indique que 22 tonnes de lingettes sont retirées chaque année du réseau d'assainissement de l'agglomération d'Orléans, induisant un surcoût d'entretien de 100 000 € par an, qui sont répercutés à l'ensemble des usagers ! La ville de New York a dépensé quant à elle près de 18 millions de dollars en réparations d’équipements liées principalement aux lingettes durant les cinq dernières années… 

Lors du Deauville Green Awards, festival international des productions audiovisuelles pour le développement durable et l’écologie, KSB a été récompensé pour son film dénonçant ce phénomène. Dans la catégorie "Santé & Cadre de vie" section : Messages de sensibilisation Grand public, KSB a reçu le trophée d'argent.