Your browser does not support JavaScript!

Telemecanique Sensors, concepteur et fabricant de détecteurs pour les équipements industriels et la sécurité machines, présente son nouvel interrupteur de position (limit switch). Développé pour optimiser le partage des données des industries connectées, ce capteur connecté au Cloud permet une surveillance à distance des équipements industriels en temps réel.

Pour faire face aux nouveaux défis de disponibilité et de performance, les industries s’engagent dans une démarche innovante dont les équipements connectés sont la clé de voûte. L’interconnexion, et le partage des données offrent aux industriels un large éventail de solutions adaptées à leurs besoins et à ceux de leurs clients. La continuité numérique est aujourd’hui une condition déterminante pour la performance industrielle.

Particulièrement adapté aux environnements sensibles et aux applications critiques comme les systèmes d’irrigation, la surveillance d’accès sécurisés ou le convoyage extérieur, le nouvel interrupteur de position envoie des données précises en temps réel permettant une plus grande rapidité d’intervention, et une réduction considérable des temps d’arrêts opérationnels.

Il capte les informations sur site et les envoie dans le Cloud, sur une application dédiée offrant ainsi aux opérateurs une vision globale de tous leurs équipements connectés. En cas d’anomalie ou de changement d’état du capteur, l’opérateur reçoit une notification immédiate dans son application et peut accéder aux données depuis n’importe quel terminal : ordinateur, smartphone ou tablette.

Quelles que soient les exigences de disponibilité et les besoins d’information de l’industrie, le nouveau produit de Telemecanique Sensors connecté pourra être programmé pour y répondre. Dans le cas d’un système d’irrigation par exemple, une notification pourra être envoyée lorsque le seuil de pression déterminé est atteint ; sur un convoi extérieur longue distance, si un arrêt d’urgence a été déclenché. De même, pour la surveillance d’un accès, le responsable de la zone protégée pourra être averti dès qu’une porte aura été ouverte.