Your browser does not support JavaScript!

Recommandations pour la conception d’un atelier de séchage thermique des boues urbaines

Les sécheurs thermiques connaissent un développement soutenu depuis les années 2000. Cette solution thermique permet de réduire considérablement la masse des boues, permettant de passer d’une boue déshydratée à 20-25%MS à une boue sèche à 90%MS, tout en autorisant une valorisation agricole ou une valorisation thermique. Le Groupe SUEZ exploite en France depuis 2003 des sécheurs thermiques de différentes technologies. Pour accompagner les opérateurs de ces nouveaux équipements et capitaliser les retours d’expérience utiles pour une bonne maitrise opérationnelle et l’amélioration des installations, la Direction Technique de SUEZ Eau France a constitué en 2007 un groupe, le GEST (Groupe d’Exploitants de Sécheurs Thermiques), ouvert aux exploitants des différents sites équipés, aux représentants de SUEZ Traitement de l’eau (construction) et au CIRSEE en charge de l’expertise et de l’appui technique. Fin 2015, le Groupe SUEZ exploite 39 sécheurs répartis sur 27 sites. Les principaux problèmes et difficultés auxquels sont confrontés les exploitants concernent majoritairement les équipements périphériques du sécheur. L’objet de cet article, à partir de l’ensemble des informations recueillis par le GEST, est de proposer une analyse critique des installations, d’identifier les points de vigilance et de définir les bonnes règles de conception d’un atelier de séchage thermique des boues qu’il conviendrait de respecter lors de nouveaux projets pour fiabiliser la filière de traitement des boues et garantir les conditions de sécurité des opérateurs.