Your browser does not support JavaScript!

Le Smart Access fait référence à un ensemble de technologies intelligentes qui permettent de paramétrer, gérer, et contrôler les accès des agents. Adapté au domaine de l’eau, il est une composante essentielle des stratégies développées par les services de l’eau et de l’assainissement pour assurer la sécurité et l’efficacité du service public de l’eau. Explications.

"Smart" est un des mots qui font le buzz. On l’utilise pour tout, les villes intelligentes, les Smart Cities, les réseaux de transport ou de distribution...etc. Dans toutes ces expressions, le mot "Smart", désigne, l’utilisation des technologies de pointe pour gérer, décider, contrôle ».

Prenons l’exemple de la gestion de l’eau : elle repose sur trois piliers :  la matière - l’eau -, les infrastructures et les personnes. La technologie permet de surveiller la qualité de l’eau, le niveau de consommation et le bon état du réseau, de paramétrer les consignes à transmettre aux techniciens et, bien entendu, de contrôler l’accès aux infrastructures.

Si tous ces éléments peuvent être gérés isolément, il est désormais indispensable de les réunir dans un système de gestion intelligent unique que l’on peut qualifier de Smart Water : celui-ci devient alors partie intégrante des Smart Cities qui valorisent l’utilisation des nouvelles technologies au service de la qualité des infrastructures. 

Un réseau de distribution d’eau ressemble à une chaîne : chaque aspect de sa gestion interfère avec tous les autres. Et la solidité de la chaîne, comme chacun sait, se mesure à son maillon le plus faible. C’est là qu’intervient la notion de Smart Access, dont Locken a l’expertise : conçu pour répondre à cet enjeu de continuité et de sécurité de la chaîne, il intervient sur tous les postes du circuit de l’eau et permet une gestion intelligente du cycle de l’eau.

Le secret est dans la clé. C’est dans la clé que sont stockées les autorisations d’accès et l’énergie. La serrure ne s’ouvrira que si l’utilisateur dispose de l’autorisation idoine. Mais la clé gardera la trace de tout : des ouvertures comme des tentatives non autorisées.

Imaginons un distributeur d’eau doté de cette capacité de gestion intelligente qui détecte une soudaine baisse de pression. Grâce à la sectorisation du réseau, il écarte l’hypothèse d’une rupture de canalisation et diagnostique un problème sur une station de pompage. Des consignes préétablies sont immédiatement envoyées aux techniciens pour remettre en service l’installation et en surveiller le fonctionnement. Ces consignes déclenchent simultanément l’attribution de droits d’accès qui permettent aux personnels de pénétrer dans la station de pompage : celle-ci peut alors être réactivée avant même que l’usager ait remarqué quoi que ce soit.

 

Le Smart Access : une notion inhérente au secteur de l’eau

Si nous recourons à la définition standard du mot "Smart ", le Smart Access fait référence à un ensemble de technologies intelligentes qui permettent de paramétrer, gérer, et contrôler les accès des agents. Elles devront bien entendu pouvoir s’adapter aux contraintes spécifiques du secteur de l’eau – isolement, exposition aux intempéries, intervention de techniciens et prestataires. Il serait absurde d’installer par exemple un détecteur d’iris sur un réservoir d’eau isolé, exposé aux intempéries et pas toujours relié au réseau électrique.  Ou encore un système de gestion des entrées qui ne permettrait pas de mettre à jour facilement les autorisations pour les adapter aux besoins fluctuants des gestionnaires.

Un des points forts de la solution proposée par Locken repose sur le fait qu’elle ne recourt à aucun câblage. La serrure ne requiert ni alimentation électrique, ni batterie, ni même de connexion pour transmettre l’information. Elle peut donc être installée sur tous les types de portes, grilles, trappes…sans travaux spécifiques, en lieu et place des serrures traditionnelles.

Le secret est dans la clé. C’est dans la clé que sont stockées les autorisations d’accès et l’énergie. La serrure ne s’ouvrira que si l’utilisateur dispose de l’autorisation idoine. Mais la clé gardera la trace de tout : des ouvertures comme des tentatives non autorisées.

Les droits d’accès sont programmés par le gestionnaire depuis un ordinateur central.  L’utilisateur quant à lui met à jour ses droits via un ordinateur, une borne dédiée ou de façon plus souple directement sur site à travers son Smartphone et l’App MyLocken.

Pourquoi la traçabilité est-elle vitale ? Souvent classés comme sites sensibles, parfois même « Point d’Importance Vitale », les ouvrages d’eau potable nécessitent une surveillance renforcée associée à une parfaite traçabilité des ouvertures.

Du fait du nombre élevé de personnes entrant et sortant, il est essentiel de savoir qui s’est rendu à tel endroit, quand et pour quelle durée. Le logiciel développé par Locken permet de retracer le détail des activités des différents utilisateurs. Ces informations sont souvent utilisées par les entreprises pour réaliser des audits, améliorer leurs performances ou satisfaire à des normes de qualité.

Au moment de mettre en place un nouveau système de contrôle d’accès, il est essentiel que le fournisseur et son client travaillent de concert, de façon à déterminer :

- Qui peut pénétrer dans une zone de sécurité ?

- Quelles sont les installations ou bâtiments auxquels un agent a accès ?

- À quel moment un agent peut pénétrer dans une zone de sécurité ?

- Comment et quand lui sera transmise l’autorisation d’accès ?

- Quels sont les services additionnels attendus (transmission de consignes, habilitations, …) ?

Ces informations peuvent être cruciales en cas d’incident de sécurité : elles permettront de savoir qui était le dernier utilisateur de la clé présent dans le bâtiment et de connaître ses déplacements.

  

Une gestion des accès qui s’adapte aux besoins des exploitants

Les droits d’accès sont programmés par le gestionnaire depuis un ordinateur central.  L’utilisateur quant à lui met à jour ses droits via un ordinateur, une borne dédiée ou de façon plus souple directement sur site à travers son Smartphone et l’App MyLocken. Dans ce dernier cas, le téléphone portable communique les droits d’accès à la clé équipée d’un module Bluetooth.  Cela confère au système une grande flexibilité et un haut niveau de sécurité.

Les autorisations d’accès peuvent être programmées à tout moment et pour des durées et des plages horaires variables. Elles peuvent être à usage unique, pour permettre par exemple la remise en état d’une installation. Supposons qu’un agent demande une autorisation d’accès exceptionnelle : on pourra lui donner une autorisation d’accès limitée aux cinq prochaines minutes. Les règles d’attribution des droits d’accès sont totalement modulables et peuvent varier à l’infini : le système offre ainsi autant de possibilités qu’il y a de clients, de besoins et d’infrastructures.

Dans de nombreux cas, ce sont les entreprises elles-mêmes qui mettent au point de nouvelles procédures, par exemple l’obligation d’utiliser deux clés simultanément pour accéder à une zone sensible, comme un réservoir d’eau, de manière à s’assurer qu’un agent ne s’y engage pas seul.

Dans d’autres configurations, la solution n’est pas spécifiquement utilisée pour contrôler l’accès à un site. Des cylindres disposés tout au long d’une installation linéaire, par exemple une longue canalisation, et utilisés comme rondiers, permettent de s’assurer que les agents en charge du contrôle de la sécurité accomplissent effectivement leur mission.

Ce qui rend la solution Locken véritablement "Smart", c’est ce qui la sous-tend : le logiciel de gestion des accès Locken Smart Access. Il peut être utilisé tel quel, mais aussi s’adapter aux autres logiciels déjà utilisés par un exploitant. Il intégrera alors automatiquement des informations comme le statut contractuel des agents, la prévention des risques du travail, ou les consignes à leur transmettre en cas d’incident.

Dans certaines entreprises, la solution de gestion des accès contribuera à l’amélioration du niveau de service en s’intégrant au système d’informations du client, en le reliant par exemple aux Responsables Sécurité ou aux Ressources Humaines.

La solution Locken est d’ores et déjà utilisée par 15 compagnies majeures de gestion des eaux. Sûre, simple d’utilisation et flexible, il ne fait pas de doute qu’elle jouera un rôle essentiel dans les stratégies développées par les services de l’eau et de l’assainissement pour assurer la sécurité et l’efficacité du service public de l’eau.

Catherine Laug,

Locken