Your browser does not support JavaScript!

21 decembre 2016 Paru dans N°397 - à la page 16

Cinquante ans après sa création en 1966, Hidrostal poursuit sa croissance à travers le monde. Les perspectives de développement en matière de pompage de liquides chargés restent importantes.

L’histoire commence au Pérou, en 1959. 

Alors que l’industrie de la pêche et de la pisciculture représente une grande partie de l’économie péruvienne, le fondateur de Hidrostal, Martin Stähle, est missionné pour inventer une pompe permettant le transfert de poissons vivants. C’est un réel succès et l’entreprise se développe rapidement.

En 1964, l’usine de Lima compte plus 300 salariés.

En 1964, Martin Stähle revient en Suisse, son pays d’origine, et y fonde avec des partenaires, une nouvelle usine. Elle sera inaugurée en 1966. L’objectif étant de développer de nouveaux produits afin de s’attaquer au marché des eaux usées urbaines et industrielles.

50 ans après, l’entreprise est restée familiale et est désormais dirigée par deux des trois fils du fondateur. Hidrostal compte 28  filiales  (la  dernière  en  date  étant Hidrostal France) dont 4 sites de production, plus de 1000 salariés, un chiffre d’affaire en constante augmentation et une reconnaissance pour ses pompes efficaces, fiables et durables.

L’usine de Neunkirch (Suisse), qui est également le siège du groupe Hidrostal, fête cette année ses 50 ans.

Les perspectives de développement de l’entreprise sont importantes. Entre l’acquisition de nouveaux produits et le développement de nouvelles technologies pour le pompage de liquide chargés, Hidrostal confirme sa position dans le pompage sans bouchage de liquides chargés.