Your browser does not support JavaScript!

La business unit « Liquid Purification Technologies » de Lanxess commercialisera dans le monde entier les modules d'ultrafiltration Gigamem de Polymem tandis que cette dernière distribuera en France les membranes d'osmose inverse Lewabrane.

La division Liquid Purification Technologies (LPT) du groupe de spécialités chimiques Lanxess vient de conclure un accord de coopération avec Polymem au terme duquel Lanxess distribuera dans le monde entier, à compter du 1er juillet 2018, les modules d'ultrafiltration Gigamem de Polymem aux membranes à fibres creuses Neophil.

Cet accord ajoute donc l'ultrafiltration (UF) à la large gamme de technologies de traitement de l'eau déjà proposée par Lanxess. « Il complète idéalement notre portefeuille de produits, notamment nos résines échangeuses d'ions et nos membranes d’osmose inverse pour le traitement de l'eau, explique Jean-Marc Vesselle, responsable de la business unit LPT chez Lanxess. Environ un tiers des nouvelles usines d'osmose inverse ont une ultrafiltration en amont et la tendance est à la hausse. Cela se traduit par des synergies précieuses ».

« Nous sommes très fiers que la business unit Liquid Purification Technologies de Lanxess ait choisi Polymem comme partenaire pour la distribution mondiale de nos membranes d'ultrafiltration, se félicite de son côté Jean-Michel Espenan, co-fondateur et PDG de Polymem. Dans le même temps, nous distribuerons en France les membranes d'osmose inverse Lewabrane, qui complètent naturellement notre gamme de membranes et de systèmes d'ultrafiltration. C'est un partenariat gagnant-gagnant stratégique sur ce marché en croissance rapide ».

Les modules Gigamem de Polymem se caractérisent par des capacités de traitement élevées. L'UF240, par exemple, le plus gros du marché, associe les avantages de la filtration en modules (filtration pression avec maintenance aisée et contrôle d’intégrité en ligne) avec ceux de la filtration immergée (remplacement des éléments membranes seuls).