Your browser does not support JavaScript!

Auparavant conçu pour assurer des opérations de nettoyage et d’entretien sans aucune intervention humaine, Birco a adapté le système de ses deux plus grands modèles de chambres souterraines (MC-3500 et MC-4500) afin que l’accès soit garanti au personnel. La raison ? Une demande des clients français. Des clients qui ne souhaitent pas forcément procéder à une opération de maintenance avec intervention humaine, mais qui souhaitent tout simplement être rassurés.

« Notre système n’a pas besoin d’intervention humaine et est très efficace, nous n’en doutons pas indique Olivier Kuhlmann, Directeur Birco France. Mais si le client veut avoir cette possibilité, alors nous la lui donnons. Car notre métier, c’est aussi d’être à l’écoute de nos clients. »

Birco propose différentes tailles de chambres, avec des capacités et des utilités spécifiques pour tous types de terrains. Un regard de contrôle, équipé d’une surverse, est installé en amont du système. Il permet l’accès à l’Isolator Row. Tous les modèles de chambres peuvent être facilement nettoyés et entretenus sans aucune intervention humaine. Mais parce qu’elles sont les plus grandes, les chambres MC-3500 et MC-4500 sont également accessibles. Pour ces dernières, en cas de nécessité de nettoyage et d‘entretien, il sera donc maintenant possible de faire appel, au choix : à un personnel qualifié pour accéder au tunnel Isolator Row, ou procéder de façon mécanique uniquement.

Si les modèles MC-3500 et MC-4500 sont accessibles pour le personnel de maintenance, les autres modèles plus petits, ne le sont pas. L’entretien des modèles SC-160, SC-310 et SC-740 repose donc uniquement sur la conception du système qui permet l’utilisation exclusive de la technologie : grâce à l’Isolator Row, toutes les chambres souterraines proposées par Birco bénéficie d’un système de maintenance conçu pour assurer des opérations de nettoyage et d’entretien, sans aucune intervention humaine.

Le principe est simple. Le système des chambres repose sur plusieurs tunnels qui se remplissent successivement grâce à un système de surverse. L’Isolator Row, le premier tunnel, intercepte le premier flux qui est le plus chargé en polluants. Avec son géotextile tissé, il retient les matières en suspension et les polluants par sédimentation. Parce que l’Isolator Row est accessible par un regard de contrôle, il est possible de faire uniquement appel à une solution technique en insérant depuis l’extérieur une buse de rinçage dans le tunnel Isolator afin d’expulser les sédiments en direction d’un regard muni d’un dessableur, à partir duquel les sédiments sont ensuite aspirés à l’aide d’outils adaptés.

La raison de ce choix technique ? La sécurité : « la sécurité du personnel est une de nos principales préoccupations. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’hommes qui travaillent ; mais aussi parce que nous faisons de la sécurité, un des gages de la qualité de nos installations », insiste Oliver Kuhlmann. Aucune personne n’a besoin de descendre dans le tunnel. Il en résulte un système « facile, pratique, efficace et surtout garant de la sécurité du personnel. ». Marian Dürrschnabel, chef de produit, précise : « Il faut bien être conscient d’une chose : certaines solutions sur le marché nécessitent absolument une intervention humaine. Ce genre d’intervention ne peut être réalisée que par un personnel qualifié, étant donnés tous les risques qui en découlent. Grâce à notre système, les opérations de maintenance et d’entretien sont donc simples et sécurisées ».

Le système StormTech est certifié CSTB en France, DIBt en Allemagne et BBA au Royaume-Uni.