Your browser does not support JavaScript!

BIO-UV Group, spécialiste des systèmes de désinfection de l’eau par UV, annonce la signature de deux importants contrats avec CMA-CGM, 3ème armateur mondial, pour la fourniture du système BIO-SEA de traitement d’eau de ballast pour 17 navires de sa flotte.

Introduit sur Euronext Growth depuis le 10 juillet dernier, BIO-UV Group avait annoncé à cette occasion son ambition d’atteindre dès 2022 un chiffre d’affaires de 40 M€, soit une multiplication par 4 de son chiffre d’affaires 2017. Au-delà de ses marchés historiques, le marché du traitement des eaux de ballast, aujourd’hui en plein essor, devrait y concourir largement. Représentant plus de 5 millions d’euros, livrables et facturables sur les exercices 2018 et 2019, ces deux commandes renforcent les positions du groupe sur le marché du traitement des eaux de ballast.

La première commande porte sur l’équipement du traitement de l’eau des ballasts avec le système BIO-SEA de 9 navires neufs porte-conteneurs géants fabriqués en Chine. La seconde porte sur la première série à équiper de navires existants, soit 8 porte-conteneurs de la série « opéra ».

Rappelons qu’à l’échelle internationale, une règlementation stricte impose depuis septembre 2017 à tous les bateaux neufs et à compter de septembre 2019 à tous les bateaux existants (environ 50 000 navires), de disposer d’un équipement de traitement de leurs eaux de ballast.

Positionné très tôt sur ce marché au potentiel élevé (Voir à ce sujet notre dossier dans EIN n°405), BIO-UV Group a obtenu dès 2013 la certification de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et depuis 2018 celle de l’US CoastGuard (« USCG ») aux Etats-Unis. Le fait de disposer de cette double certification permet au groupe d’assurer aux armateurs mondiaux que leurs navires pourront naviguer partout dans le monde, y compris aux Etats-Unis. BIO-UV Group fait partie du cercle très restreint des fabricants de systèmes ayant obtenu la double certification, représentant une barrière importante à l’entrée sur ce marché.