Your browser does not support JavaScript!

Dans l’industrie, la désinfection des réseaux d’eau est un enjeu majeur pour la pérennité des installations ainsi que pour la santé des utilisateurs. Les solutions curatives et préventives de biocides chimiques sont une possibilité mais restent une menace pour la santé et l’environnement. BWT France propose donc ECO-MX, un procédé de désinfection par l’électrolyse, et lance ECO-MX nano, une nouvelle génération d’appareils plus performants, plus sûrs et plus faciles à maintenir et à faire fonctionner.

ECO-MX est une solution de désinfection par l’électrolyse. Ses électrodes combinent le sel (NaCl), l’eau et l’électricité pour créer un désinfectant in situ et sur demande. Doté d’une capacité de production allant de 200 à 6 800 litres de solutions par jour, ce procédé repose sur une méthode fiable pour la maîtrise des bactéries ainsi que le contrôle de la corrosion, des impuretés et des odeurs. Il assure une disponibilité permanente du désinfectant avec un coût de traitement jusqu’à 10 fois moins important qu’une solution chimique. En outre, BWT a mis en place une offre de location qui permet aux industriels de disposer du matériel sans investissements lourds.

Toute dernière génération d’éco-solution de désinfection par l’électrolyse, ECO-MX nano intègre de nouveaux composants et fonctionnalités pour optimiser sa prise en main tout en permettant à l’appareil de communiquer : une électrode exclusive au design intelligent facilitant l’entretien et la longévité de la cellule, une électronique embarquée avec écran tactile multi-langues, historiques de fonctionnement et d’alarmes, des fonctions de communication à distance intégrées à la technologie pour se connecter à la solution de e-water management BLUWELL. « Le nouveau design des unités a été pensé et conçu par le bureau d’études BWT pour une sécurité optimale, un fonctionnement performant et une maintenance facilitée, explique Romain Jombart, Directeur de l’Innovation BWT France. Ces unités sont fabriquées en France dans notre usine de rotomoulage d’Is-sur-Tille près de Dijon et assemblées dans notre atelier de Saint-Denis en région parisienne ».

Au-delà du contrôle de la charge microbiologique, l’efficacité de l’ECO-MX nano permet de consommer moins de produit, de réduire considérablement les risques de corrosion et d’écarter celui de rejet de biocides organiques des installations. Son intégration sur les réseaux évite les manipulations et le stockage de produits chimiques dangereux pour la santé. La fabrication sur place du désinfectant entraine la disparition des emballages et la réduction de l’impact de transport de 80 %.