Your browser does not support JavaScript!

Suez a annoncé la conclusion d'un accord engageant pour le rachat de GE Water & Process Technologies à General Electric Company pour une valeur de 3,2 milliards d’euros. Cette transaction rapproche deux acteurs complémentaires du secteur de l’eau couvrant l’intégralité de la chaîne de valeur et transforme un leader dans les services de l’eau industrielle.

GE Water figure parmi les leaders mondiaux de la gestion et du traitement des eaux industrielles. Le groupe a réalisé en 2016 un chiffre d’affaire de près de 2,1 milliards de dollars US et emploie 7 500 personnes.

Le marché mondial de l’eau industrielle est évalué à 95 milliards d’euros avec une croissance attendue de 5% par an, soutenue par les règlementations et les objectifs de performances économiques et environnementales.

Sur ce marché, GE Water dispose d’un portefeuille de clients diversifié et équilibré, tant en termes de géographies (50% du chiffre d’affaires en Amérique du Nord et 50% dans le reste du monde) que de secteurs.   

Cette acquisition pourrait donc permettre à Suez de profiter d'importantes synergies en termes de coûts et de chiffre d’affaires. L’intégration de GE Water devrait également permettre à Suez d'étoffer son offre de solutions et de services, en capitalisant à la fois sur sa propre expertise O&M et sur la plateforme digitale InSight de GE Water. Les complémentarités entre les deux groupes en termes de clientèle, de secteurs d’activité, de chaîne de valeur et de zones géographiques pourraient également renforcer les opportunités commerciales.

« Je me réjouis de pouvoir bientôt associer les talents des collaborateurs de GE Water aux nôtres pour créer une offre de services inégalée sur le segment de l’eau industrielle, a souligné Jean‐Louis Chaussade, Directeur Général de Suez. Nous sommes très heureux d'unir nos forces avec celles de CDPQ qui partage notre vision stratégique à long terme. »

La finalisation de cette opération devrait intervenir à l’été 2017.